Faut-il dormir sur sa défiscalisation ?

 

 

Vous avez décidé de procéder à un achat en immobilier pour défiscaliser…

L’achèterez-vous seul ou vous ferez vous appel à un conseiller pour éviter les écueils possibles ?

Il est bon de rappeler que les prix sont souvent ‘direct promotion’ (attention aux plateformes, privilégiez un indépendant) et que les bons promoteurs travaillent sur une grille unique – le prix sera donc le même, que vous preniez du temps à chercher, ou que vous passiez par un conseil.

Ce dernier pourra vous suivre, et sera désireux de vous satisfaire au maximum en espérant que vous deveniez un client fidèle et peut être récurrent.

Vous deviendrez peut-être également son meilleur apporteur d’affaires…

Rappelons qu’il y a des CGP qui sont plus dans le domaine des placements, et d’autres, qui seront plus spécialisés en immobilier d’investissement.

Mais de tels achats méritent qu’on se pose, il ne s’agit pas seulement de convoiter un bien immobilier pour se dire que l’on va procéder à une récupération d’impôts par la suite. Certains en ont fait l’amère expérience en voulant tout faire eux même… mais cela n’est pas non plus une généralité.

Mais au vu de la rareté des biens (j’entends par là – PATRIMONIAL, et non pas des produits dédiés seulement à la défiscalisation…)

Il y a en effet une législation à respecter, c’est en effet un travail de spécialiste, tout comme les métiers qui nous entourent (notaire, expert-comptable, la banque).

A chacun son rôle pour être à votre service au mieux de vos objectifs.

          

Mais alors que faire ensuite ce beau produit immobilier ?

  • FAUT-IL LE GARDER ?

Vous avez toutes les chances d’être à nouveau fiscalisé sur vos revenus fonciers (rappelons que ceux-ci sont taxés à hauteur de votre tranche marginale d’impôt en ajoutant les prélèvements sociaux de 17,20%)

Ex : Un contribuable qui serait à une TMI de 30%, se verrez redonner pratiquement la moitié de ses loyers perçus en impôt foncier

Mais cet immobilier peut effectivement vous apporter un complément de revenus pour votre retraite, ce n’est pas négligeable.

 

  • PEUT-ON DÉFISCALISER LE REVENU FONCIER DE CET IMMOBILIER ?

Oui, sauf si vous le conserver dans ce régime de location…

Il existe donc une solution qui consiste à changer le mode de gestion locative de votre produit, mais il se faut se mettre en règle avec la législation.

Comment passer d’un état à l’autre ?

Comment faire ma déclaration ?

Pendant combien d’années ne serais-je pas imposable sur mes recettes locatives ?

Il y a bien d’autres aspects à prendre en compte, c’est pour cela que nous sommes à votre disposition pour vous aiguiller au mieux…

 

  • FAUT-IL LE VENDRE ?

C’est dommage, à moins d’avoir une contrainte financière.

Il est certain que si vous faite une belle plus-value, il peut être judicieux de vendre, mais attention à l’impôt sur ces plus-values !!!

Et oui, encore un impôt…

Voici un tableau ;

La plus-value immobilière est taxée à hauteur de 19% sur l’impôt sur le revenu majoré des prélèvements sociaux de 17,20€ – soit un total de 36,20%

En cas de plus-value supérieure à 50 000 € , une taxe supplémentaire s’appliquera, allant de 2 à 6%.

Mais prenons un exemple, vous constaterez que ce n’est pas si douloureux…

En imaginant une très belle plus-value de 50 k€ , après 10 ans de détention,

L’impôt sera de 1454€ – voir tableau ci-dessous ;

Ces quelques éléments de réflexion ne remplaceront pas le fait d’être suivi par son conseiller, pour avoir une nouvelle analyse au moment opportun, c’est à dire au moment où vous serez libéré de votre obligation de respecter la durée de location en rapport avec votre loi de défiscalisation,

 

RECUPERER SES IMPOTS C’EST BIEN – NE PAS EN REPAYER, C’EST MIEUX !

Nous avons peut-être la solution…


FAITES-LE _ APPELEZ NOUS !

 

Pour un conseil, une analyse …
Un engagement et un suivi !
PATRIMOINE FINANCE ET ASSOCIES

La loi DENORMANDIE
La sélection de nos promoteurs ?
Article précédent
La loi DENORMANDIE
Article suivant
La sélection de nos promoteurs ?
Menu
Je souhaite être appelé